Neonomicon

Neonomicon Des Agents Du FBI Visitent L Un De Leur Ancien Coll Gue Intern Dans Un Asile Psychiatrique Deux Crimes Lui Ont T Imput S Depuis, Ce Dernier, Sax, Ne Parle Plus, Mais Cela N Empeche Pas Lamper Et Brears D Enqu Ter Sur Cette Sombre Histoire De L Univers Des Dealers De Leur Ville, Aux Cercles Ferm S D Initi S Des Rituels Sexuels Pour Le Moins Tranges, Les Deux Agents Sont Bien Loin D Imaginer Ce Qui S Est R Ellement Pass Alan Moore D Bute Comme Auteur Complet Sur Ses Propres Strips, Tel Maxwell, The Magic Cat, Avant De Se Consacrer Enti Rement L Criture Il Lance Les S Ries Halo Jones Et DR And Quinch PourAD, Et Marvelman Et The Bojeffries Saga Pour Warrior Aux Tats Unis, Ses Travaux Sur Swamp Thing, Watchmen Ou The Killing Joke, Sont Des Succ S Autant Critiques Que Commerciaux Il Se Lance Au D But Des Ann EsDans L Auto Dition Avec Lost Girls Et From Hell, Avant De Reprendre Des Titres Comme Supreme Et WildCATS Pour Image Comics Au D But Des Ann Es , Il Supervise Chez Wildstorm, Le Label America S Best Comics, Avec Tom Strong, Promethea Ou Top , Et Sort Son Premier Roman, La Voix Du Feu Toujours Actif, Moore Publie DepuisLe Magazine Dodgem Logic Et Continue D Crire Sa S Rie, La Ligue Des Gentlemen Extraordinaires

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Neonomicon , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Moore Alan auteurs dans le monde.

⚣ Neonomicon Livres ⚡ Auteur Moore Alan – Webcambestmilf.info
  • Album
  • Neonomicon
  • Moore Alan
  • Français
  • 22 April 2019
  • 2365772684

6 thoughts on “Neonomicon

  1. says:

    Je vais tre bref afin d viter les spoilers comme on en trouve dans les commentaires plus longs pr sents sur cette page, dont je vous d conseille la lecture si vous envisagez de lire ce tome.Beaucoup de choses ont t crites sur l univers de Lovecraft, et tr s peu de p pites sortent du lot en apportant un regard neuf Ce tome fait partie de ces trop rares bijoux.Deux mots sur le pitch plusieurs homicides ont t commis en suivant un modus operandi tr s sp cifique, mais ces douze meurtres sont le fait de trois tueurs diff rents qui ne se connaissent ni d Eve ni d Adam et qui taient parfaitement normaux avant de passer l acte Un agent du FBI, sp cialis dans la th orie des anomalies, est mis sur l enqu te Et je n en dirai pas davantage sur l histoire elle m me.Graphiquement, sans tre exceptionnel, la mise en page originale et le travail appliqu de Burrows rendent cet opus tr s agr able pour la r tine.Deux petits points importants ce tome est r server un public averti Il y a de la violence, des meurtres, du sang, certes Mais surtout, il y a du sexe, plut t trash et ne pas mettre entre toutes les mains Pour une fois, c est parfaitement justifi , mais a m rite d tre soulign pour ceux qui y sont allergiques Neonomicon fait videmment r f rence au Necronomicon de H.P Lovecraft Si vous ne connaissez pas son univers, ce n est pas le bon ouvrage pour le d couvrir, car Alan Moore a pris beaucoup de distance avec les poncifs lovecraftiens en se rapprochant davantage d une approche Delta Green Cthulhu dans un univers contemporain un peu plus muscl On est loin des dilettantes arpentant les biblioth ques poussi reuses du manoir familial, la recherche de savoirs interdits et corrupteurs comme on peut en trouver chez Lovecraft Ici, c est sexe, drogue et rock n roll.Pour ceux qui connaissent un minimum les Grands Anciens, en revanche, vous aurez quelques bonnes surprises gr ce une interpr tation de Moore originale, o Lovecraft s enseigne au lyc e et o le commun des mortels peut parfaitement conna tre Innsmouth et Nyarlathotep ou jouer l Appel de Cthulhu.Bref, une bonne surprise si vous faites partie du public cibl.PS Certes, l histoire en elle m me n est pas d une originalit folle, les personnages sont un peu grossiers mais on pardonne ais ment Moore tant les qualit s se trouvent ailleurs.

  2. says:

    Ne cherchez pas , vous lisez HP lovecraft Vous aimez l univers Vous voulez voir une situation r aliste en BD Allez y

  3. says:

    tres bonne transaction , a recommender a touts les admirateurs et de lovecraft et de moore le mage , une bonne introduction a la suite providence

  4. says:

    Album tout a fait d viant, qui d gage une impression de malaise qui est tout a fait r jouissante.Les graphismes, les dialogues et l intrigue sont percutants.Rien a jeter.

  5. says:

    Disons le franchement, en achetant ce comics et en le commen ant je ne savais absolument pas dans quoi je m embarquais Et lire au dos du volume que ce r cit tait un hommage d Alan Moore H.P Lovecraft ne m aidais pas davantage, vu que, je le dis honn tement, je ne connais rien l uvre de Lovecraft Oui, je sais, honte moi Toujours est il que le nom d Alan Moore m a suffit pour franchir le pas C est toujours risqu de se lancer dans une lecture ainsi pile ou face Mais bon, g n ralement, Alan Moore est plut t gage de qualit chez moi.Des agents du FBI visitent l un de leur ancien coll gue intern dans un asile psychiatrique Deux crimes lui ont t imput s Depuis, ce dernier, Sax, ne parle plus, mais cela n emp che pas Lamper et Brears d enqu ter sur cette sombre histoire De l univers des dealers de leur ville, aux cercles ferm s d initi s des rituels sexuels pour le moins tranges, les deux agents sont bien loin d imaginer ce qui s est r ellement pass Avant l histoire en elle m me, nous avons le droit un prologue, en deux parties C t Cour, uvre d Alan Moore, adapt e par Antony Johnston On y suit l enqu te de l agent Sax, sur une vaste s rie de meurtres Des meurtres d une rare violence et extr mement malsains Le hic c est que cette s rie de meurtres a t faite non pas par un tueur, mais trois Trois personnes ne se connaissant pas, n ayant aucune affinit les uns avec les autres mais ayant commis les m mes rituels, les m mes atrocit s Son enqu te va le mener, h las pour lui, beaucoup trop loin Mise en page assez originales pour ce prologue, Jacen Burrows signant deux grandes cases tout en longueur par page.L histoire commence quelques temps apr s cela Les agents Gordon Lamper, grand bal ze afro am ricain assez terre terre, et Merril Brears, qui revient d une longue pause suite une addiction sexuelle, viennent interroger l agent Sax, apr s qu il ai commis deux meurtres, dans une sorte d asile p nitentiaire du gouvernement de tr s haute s curit L agent Sax a, en effet, son tour commis les m mes horreurs que celles sur lesquelles sil enqu tait Malheureusement, cet entretien ne m nera nulle part, Sax ne parlant en effet plus le m me langage que nous Les deux agents vont devoir reprendre l enqu te de Sax depuis le d but, avec toute une quipe derri re eux, hors de question que le d sastre Sax ne se reproduise Et c est l agent Brears qui va faire un lien entre tous ces meurtres, entre tout ce qui a un lien avec ces meurtres et les crits d H.P Lovecraft D s lors, une chute dans l horreur, le fantastique et l inexplicable attend nos deux agents Ils ne pourront r aliser ce qui leur arrive ni dans quoi ils sont tomb s tant cela d passe l entendement humain.Le moins que l on puisse dire, c est que cet univers est assez particulier Je ne jugerais pas si l hommage est bon, ne connaissant pas cet univers, mais une chose est s r, c est qu il est assez fantastique et malsain Des cr atures horrifiques, une secte de tar s m lant cet univers bizarre des orgies bien hard ou le consentement se m le au viol D ailleurs en parlant de a, je trouve le passage avec l agent Brears, de cette meute en constante manque de sexe, de cette cr ature et du viol tr s violente pour ne pas dire trop Et sans vouloir para tre plus vieux que je ne le suis, je trouve qu un tout petit pour lecteurs avertis en bas de la quatri me de couverture, un tantinet insuffisant C est le genre de lecteur, pour les n ophytes de cet univers qui m rite un signalement un peu plus significatif.Des sc nes malsaines et sales donc, un langage excluant pour les n ophytes et des passages o l on se croirait en plein trip rappelant le manga Ultra Heaven Un v ritable shoot pour nos r tines Agressif, immersif et repr sentatif.Au niveau des dessins, un sans faute de Jacen Burrows que je d couvre sur ce titre Tr s l aise avec cette ambiance fantastico horrifique Les personnages sont bien caract ris s, les expressions criantes de v rit s la sc ne de viol encore une fois , les personnages cr dibles avec leurs d fauts, le c t malsain parfaitement oppressant.Bref, en tant que n ophyte de cet univers, j ai appr ci cette lecture, un peu bizarre, certains passages excluant notamment lorsqu il y a des r f rence l univers d H.P Lovecraft, mais Alan Moore r ussit son pari vis vis de moi en me donnant l envie de d couvrir cet univers L ambiance est merveilleusement oppressante, on pourrait sursauter au moindre mouvement de porte, et ce c t malsain qui nous d range tout au long de la lecture se m lant la curiosit de d couvrir un univers qui promet d tre si riche, si norme.Tr s bonne lecture donc, mais ne pas mettre entre toute les mains.

  6. says:

    Enfin une BD que je ne lis pas en un quart d heure Cette bande dessin e est mon sens une bonne introduction au monde de H P Lovecraft Ceux qui connaissent cet univers s y retrouveront et ceux qui d couvrent, ce livre est pour vous Par contre, il ne s agit pas d une uvre qu il faut laisser dans les mains des plus jeunes car le gore et le sexe abrupt sont de la partie Ceux qui ont jou au jeu de r le L appel de Cthulhu , vous retrouverez l ambiance un peu oppressante et psych d lique des premiers scenarii Par contre ceux qui d couvrent cet univers seront un peu d rout s mais l auteur en retraduit bien l atmosph re En effet, dans le jeu, plus le joueur d couvre de myst res sur le monde cach des Grands Anciens, plus il devient fou Cette BD, travers son histoire, qui conduit la plupart des personnages vers la folie en est un fid le reflet Donc, ne vous laissez pas sombrer dans la folie en lisant ce livre, et prenez connaissance des premiers myst res du monde de Lovecraft qui est la limite de la compr hension humaine Dans l attente d une ou des suites qui nous plongeront plus avant dans cet univers fascinant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *