L'Arabe du futur - volume 4 (4)

L'Arabe du futur - volume 4 (4) Ce Quatri Me Tome Du Succ S MondialL Arabe Du Futur Couvre Les Ann Es G De Neuf Ans Au D But De Ce Volume, Le Petit Riad Devient Adolescent Une Adolescence D Autant Plus Compliqu E Qu Il Est Tiraill Entre Ses Deux Cultures Fran Aise Et Syrienne Et Que Ses Parents Ne S Entendent Plus Son P Re Est Parti Seul Travailler En Arabie Saoudite Et Se Tourne De Plus En Plus Vers La Religion Sa M Re Est Rentr E En Bretagne Avec Les Enfants, Elle Ne Supporte Plus Le Virage Religieux De Son Mari C Est Alors Que La Famille Au Complet Doit Retourner En Syrie Dans Le Premier Tome , Le Petit Riad Tait Ballott , De Sa Naissance Ses Six Ans, Entre La Libye De Kadhafi, La Bretagne De Ses Grands Parents Et La Syrie De Hafez Al Assad Le Deuxi Me Tome Racontait Sa Premi Re Ann E D Cole En Syrie Le Troisi Me Tome Tait Celui De Sa Circoncision Ce Quatri Me Tome, Exceptionnel Par Son Format Pages Et Par Ce Qu Il R V Le Le Coup D Tat De Son P Re , Est Le Point D Orgue De La S RieRiad Sattouf Est Auteur De Bandes Dessin Es Et R Alisateur N En , Il Passe Son Enfance Entre La Libye, La Syrie Et La Bretagne Il Tudie Les Arts Appliqu S Nantes Et Le Cin Ma D Animation Paris, L Cole Des Gobelins Il A Publi De Nombreuses Bandes Dessin Es, Parmi Lesquelles Retour Au Coll Ge OuLa Vie Secr Te Des Jeunes Il Est L Un Des Rares Auteurs Avoir Gagn Deux Reprises Le Fauve D Or Du Meilleur Album De L Ann E Au Festival D Angoul Me Pascal Brutal En Et L Arabe Du Futur En Depuis , Il Dessine Chaque Semaine Les Cahiers D Esther DansL Obs, D Apr S Les Histoires Vraies D Esther A Le Premier Recueil Des Histoires De Cette Petite Fille Les Cahiers D Esther, Histoires De Mes Ansa Paru En Janvier , Chez Allary Ditions, Et Deux Autres Volumes Ont Suivi L Adaptation En Dessin Anim Du Premier Recueil Est Diffus E Partir De Septembre Sur Canal La S Rie L Arabe Du Futur, Vendue Plus D , Million D Exemplaires, Est Traduite En Langues Riad Sattouf Est Galement Cin Aste Les Beaux Gosses, C Sar Du Meilleur Premier Film Jacky Au Royaume Des Filles

Riad Sattouf est né en 1978 d'un père Syrien et d'une mère Française. Il grandit en Syrie dans un village près de Homs, va à l'école musulmane, puis revient définitivement en France à l'âge de 13 ans.
Il étudie le cinéma d'animation aux gobelins, puis en 2002, il présente aux éditions Dargaud le projet Les Pauvres Aventures de Jérémie, racontant les aventures rocambolesques d'un franco-libyen et de ses amis, pour qui la banalité n'est pas accessible.Trois tomes paraissent dans la collection Poisson Pilote entre 2003 et 2005.Toujours chez Dargaud, paraît le one shot No sex in New York en 2004.
Sattouf publie également aux éditions Bréal (Manuel d'un puceau, 2003, ainsi que Ma circoncision, 2004), aux éditions Hachette (Retour au collège, 2005), aux éditions Audie-Fluide Glacial (Pascal Brutal, 2006-2013) et à L'Association (La Vie secrète des jeunes, 2007-2013).
Riad Sattouf reçoit le Prix René Goscinny 2003 pour le scénario du premier tome des Pauvres Aventures de Jérémie, intitulé Les Jolis Pieds de Florence. En 2010, le troisième tome des aventures de Pascal Brutal est récompensé du prix du meilleur album (Fauve d'or) lors du festival d'Angoulême.
En 2009, Riad Sattouf se tourne vers le cinéma : il écrit et réalise le film Les Beaux Gosses, qui recevra le César du meilleur premier film en 2010.

❮KINDLE❯ ❦ L'Arabe du futur - volume 4 (4) ❅ Auteur Riad Sattouf – Webcambestmilf.info
  • Broché
  • 288 pages
  • L'Arabe du futur - volume 4 (4)
  • Riad Sattouf
  • Français
  • 23 October 2018
  • 2370731257

8 thoughts on “L'Arabe du futur - volume 4 (4)

  1. says:

    Les trois premiers volumes taient d une finesse et d une dr lerie brillante, avec une progression parfaitement ma tris e dans l volution de la famille et de la perception de Riad Sattouf l gard de son p re, et la lente mais in luctable d sillusion et prise de conscience que cet homme qu il admire sombre petit petit dans la m diocrit et le durcissement religieux, alors m me qu il l aime toujours, et que sa m re tente encore de maintenir flot leur couple et leur famille.L histoire a toujours eu un ton globalement tragi comique tr s souvent tendre, dr le et malin pour raconter son enfance, cheval entre le quotidien habituel et les situations surprenantes aberrantes d cal es d une vie dans un village recul de Syrie, et une prise de conscience mesure qu il grandit de l antis mitisme et du racisme profond ment ancr de son p re, et sa chute lente vers un fondamentalisme religieux qu il d non ait dans sa jeunesse, qui ruine progressivement le couple de ses parents au gr des mensonges, des promesses non tenues, du foss culturel qui s aggrave et des souffrances de sa m re C est particuli rement intelligent, subtil, montr par petit morceau, avec une narration exceptionnellement maligne par sa sobri t et la pertinence de ce qu il montre et laisse sous entendre a vaut la peine de tous les lire la suite pour voir l volution aussi ahurissante que tragique de sa famille, qui reste pourtant soud e et qui tente s en cesse de tenir le coup Et profiter en prime de la narration tr s dr le et agr able de Riad Sattouf sur cette enfance inhabituelle mais globalement heureuse et agr able.Le quatri me volume est plus long, et revient sur la p riode entre les 9 et 14 ans de Riad Sattouf, et le coup de gr ce apport au noyau familial avec le d part de son p re pour l Arabie saoudite et le refus cat gorique de sa m re de le suivre.Le ton est plus sombre, m me si c est toujours aussi fin, malin, dr le et plein de d tails incongru et intelligent sur son quotidien qui volue mesure qu il grandit Sauf qu il n y a presque plus jamais de repos les pr c dents volumes alternaient globalement entre les moments de quotidien et ceux de crispation entre ses parents et l attente de sa m re L , la tension, la crispation et l incompr hension est permanente Le discours de son p re se durcit, ne ralentit plus le rythme, et sa m re a cess de l accepter Elle reprend la main alors m me que son mari n arr te plus sa d gringolade, et qu il choue syst matiquement d sormais la rallier ses espoirs, ses r ves et ses promesses jamais tenues.Le bouquin s ach ve par un coup de fusil abominable qui l ve d un coup le voile sur ce que Riad Sattouf voulait, en v rit , aborder depuis 6 ans avec cette histoire J ai lu dans les derni res interviews qu il a donn que c tait un l ment de sa vie qu il n avait jamais abord avec quiconque, qui est rest dans sa famille, et on comprend pourquoi Le coup d tat de son p re, comme dit dans la quatri me de couverture, qui brise d finitivement l int gralit des gens autour de lui, ses fils, sa femme, les familles, et qui prend un sens glacer le sang apr s ces quatre volumes, d autant plus alors que la narration a ma tris parfaitement le ton de la BD d un bout l autre, rendant cette conclusion d autant plus difficile c est la terre qui s ouvre en deux au milieu d un bunker o on tait malheureux mais que l on croyait s r.Bref, apr s ce long post, en gros lisez tout, et vivement le dernier tome qui conclue cette longue histoire de famille, brillamment racont e et qui restera un classique du roman graphique.

  2. says:

    En fait, je me dis que Riad Satouf doit regarder les commentaires sur et notamment les n gatifs Je me suis dit qu ainsi il allait voir le mien Je sais c est d moniaque MouhahahahahhahahahaEn plus les septiques visiterons les 1, 2 toiles.J ai ador les 4 tomes, et je commanderai le 5 me Je le conseille vivement c est un OVNI passionnant.Par contre je l ai propos ma fille de 11 ans et elle me l a rendu quasiment aussi t t, en me disant qu elle n aimait pas les dessins et les couleurs.La question que je me pose est qu elle est la part enfants adultes des lecteurs de l Arabe du futur

  3. says:

    J avais beaucoup aim les premiers tomes, le 4 me est tout simplement magistral et permet une mise en ab me des 3 premiers Je m enervais un peu de l absence de prise de position dans les 3 premiers tomes, mais en fait l auteur a r ussi retranscire la vision d un enfant et ne pas juger Avec l adolescence, Riad commence mettre les choses en perspectives, on percoit la remise en question entre les lignes En resum , loin de s essoufler, le r cit prend en paisseur et en intensit C est tout simplement une de mes meilleures lectures de l ann e La marche est maintenant tres haute pour le tome 5 et la derni re vignette du tome 4 est insupportable d attente

  4. says:

    Comme le 1 er et le 2e volume ce 4e volume est remarquable Le 3e tait tr s r p titif des deux pr c dents Sous des airs de ne pas y toucher c est une analyse impitoyable de la culture et des mentalit s en Syrie et en Irak dans des zones rurales et la classe populaire Pr jug s, x nophobie, misogynie, anti s mitisme entourent le pauvre gamin qui est un peu perdu dans ce milieu assez hostile.Le petit gar on est d autant plus perdu qu il est ballott entre la France et le Moyen Orient, et ses deux familles si diff rentes Les vacances en Bretagne sont beaucoup plus paisibles, mais vu avec humour, l importance que la famille fran aise donne la bouffe et les sorties r cr atives l hyper du coin sont comiques.L enfant des premiers tomes, a grandi et juge sans jamais le dire ses parents et surtout son p re, qui appara t comme un bon rien La fin est tragique et on attend avec impatience le volume 5 pour savoir comment tout a se termine.

  5. says:

    Apr s les 3 premiers tomes captivants, je craignais que ce 4 me et pas dernier volume puisse que perdre en intensit Et il n en est rien Ce 4 me volume est d une rare intensit comique et dramatique un r cit exceptionnel, angoissant, mouvant et fascinant la fois, et d un int r t sociologique extr me et tr s actuel Un grand BRAVO Riad Sattouf pour ce magnifique r cit.

  6. says:

    C est le quatri me volume que j ach te Si certaines situations sont vraiment amusantes, certaines r flexions font peur On se rend compte de la difficult que a doit tre de vivre dans un couple mixte, quand les valeurs sont aussi diff rentes Ici, c est un couple chr tien musulman Si tu pointes les toiles avec ton doigt, il va se couvrir de verrues Seul Dieu sait combien il y a d toiles C est pr somptueux de vouloir les compter, c est se prendre pour Dieu et c est un horrible p ch J ach terai le cinqui me, faut croire que j aime me faire peur.

  7. says:

    Peut tre le meilleurs de la s rie, franchement j ai ador m me si le rose est un peu too much dans cet album Seul d faut il est presque deux fois plus pais que les autres et du coup c est un peu difficile de ne pas casser la couverture

  8. says:

    Riad Sattouf est toujours aussi dou et ce quatri me tome nous laisse sur notre faim On n a qu une h te, que le tome 5 paraisse En attendant, on va relire les quatre tomes en boucle, parce qu on les a d vore trop rapidement et qu on est certainement pass c t de la beaut des dessins, et certains d tails.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *